Clubs libertins parisiens, la carte !

Il n’est jamais trop tard pour rendre à la géographie son rôle essentiel, évoqué naguère par Yves Lacoste, La géographie ça sert d’abord à faire la guerre… Mais également l’amour ! Et pour cela, l’hebdomadaire l’Express a la carte, la carte des clubs libertins parisiens. L’auteur de l’article se demande si il lui en manque quelques-uns, oui, en particulier dans l’est de Paris… Car on y assiste à un étonnant regroupement de lieux échangistes.

Les voyageurs qui prennent le train de banlieue ou le TGV à la gare de Lyon doivent être d’humeur badine car le quartier ne compte pas moins de trois saunas libertins à quelques centaines de mètres alentours. L’Atlantide, le plus ancien des trois, a été rejoint par le Caméléon et par l’Exhibar à la fin du printemps 2013. Les trois établissements ont en commun d’être ouverts à tous les types de clientèles, gay comme hétéro et de favoriser les grands mélanges. Comme disait Woody Allen « l’intérêt de la bissexualité c’est qu’on a deux fois plus de chance de ne pas rentrer seul un samedi soir. »

Mais chacun des trois établissements a sa petite personnalité, on appréciera les pièces sombres du Caméléon, la grande alcôve et son lit immense de l’Exhibar, et la présence massive de transsexuels et de travestis à l’Atlantide.

Et hop, ensuite on prend le train.

Moyen de locomotion moins amusant que l’automobile, si on en juge par cette vidéo captée par des automobilistes américains. Il faut savoir tout de même que faire l’amour dans une voiture en mouvement reste une activité assez dangereuse.

Et pour celles qui restent cloitrées à la maison en compagnie d’un relou de compagnon qui préfère les jeux vidéos plutôt que la baise, il y a toujours une solution, se faire offrir un sextoy.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>