Paul-Avril-erotic-art1-550x438[1]

Dico du sexe : C, comme cunnilingus

Le cunnilingus est né d’une langue morte : du latin cunnus, le con ou sexe féminin, et lingus, la langue. On trouve parfois la forme cunnilinctus – du latin linctus, lécher – heureusement tombée en désuétude, car plus limitée. Le cunnilingus englobe tout le spectre de la sexualité orale, c’est-à-dire l’ensemble des caresses buccogénitales impliquant un sexe féminin et non seulement la langue, plutôt vive que morte, mais toute la bouche : les lèvres, les gencives… jusqu’aux dents dans certaines pratiques avancées.

male-chastity-improves-cunnilingus[1]the-submission-of-maid-porncomix1[1]

Les anciens préféraient le verbe Gamahucher … Le mot viendrait de «gamma ut», le son le plus bas de la gamme – voyez l’allusion ! – ou de la lettre grecque gamma, dont la forme évoque le sexe de la femme. Un jour, Baudelaire débarquant en retard dans une soirée un peu bourgeoise, s’en excusa en disant « j’étais en train de gamahucher ma mère ! »

L’impératrice chinoise Wu Hu exigeait que ses dignitaires viennent embrasser – et lécher ! – son « étamine de lotus » avant le début de chaque audience.

Dans quelques jours va paraître Osez… les leçons de fellation de Coralie, il est toujours temps de découvrir son œuvre précédente consacrée au cunnilingus.

Les 10 choses à ne pas négliger pour un cunnilingus parfait, selon Coralie Trinh Tie…

1 – Mont de Vénus : massage et pression de la main.

2 – Grandes lèvres : pression des mains ou des doigts, baisers, léchage par une langue plate et large, mais aussi par le dessous de la langue et sa pointe, mordillements.

3 – Commissure ventrale et tige du clitoris : pression, caresse ou massage digital humide, léchage et coups de langue, et en phase finale, pression ferme de la lèvre supérieure (soutenue par vos dents…).

4 – Frein : léchage, coups de langue, pression de la langue.

5 – Petites lèvres : léchage, coups de langue, pincement par les lèvres ou les doigts, succion, mordillements.

6 – Entrée du vagin : léchage, coups de langue, caresse et chatouillement des doigts, pénétration de la langue ou des doigts.

7 – Fourchette vulvaire : coups de langue, léchage, caresse et chatouillement des doigts.

8 – Périnée : coups de langue, léchage, pression, massage, pincements internes et externes.

9 – Anus : caresses, pression, massage, coups de langue, pénétration de la langue ou des doigts.

10 -Gland du clitoris : pression par les lèvres, le capuchon, caresses circulaires ou horizontales des mains ou des doigts, léchage, coups de langue rythmés, circulaires, horizontaux ou verticaux, légers puis de plus en plus appuyés.

Pour en savoir plus vous devriez lire évidemment… Osez… le cunnilingus, Coralie Trinh Tie

300x300[1]

 Les nouvelles érotiques du jour…

L’éco-sexe… auriez vous envie de « baiser avec un arbre », c’est la question assez pittoresque que se pose cet article de Rue 89, en apportant quelques information sur cette pratique réservée aux gens de craignant pas de leurs parties génitales en contact avec des surfaces rugueuses.

La nudité d’une femme noire prise en photo dans un décor « exotique » avait naguère valeur de « document ethnographique », un concept avec lequel joue cette série de photographies.

Aucune raison scientifique de faire du ski nu, sinon pour une pub.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>