vintagecondoms1_illus[1]

La capote sert à tout…

sex-in-the-city-bastille-solidarite-sida-3903488[1]Pour encore quelques jours, l’exposition Sex in the city place de la Bastille à Paris permet de s’initier – encore – à l’usage du préservatif. L’occasion idéale pour lui découvrir de nouvelles utilisations amusantes.

L’expo affirme avoir « pour ambition de titiller les sens et libérer les imaginaires sans jamais tomber dans la facilité ni la vulgarité. Le pari était osé et les équipes de Solidarité Sida l’ont relevé avec brio. Plaisirs, sentiments, risques, tous les sujets y sont mis en scène ou presque. Des cochons volants au plafond, de drôle de sex-toys en vitrine, un lit accroché au mur qui suggère des débats passionnés, une madame Irma pleine d’inspiration sont autant de variations autour d’un même thème : le plaisir. »

OK ! C’est bien le minimum.

SEX IN THE CITY, saison 2

Exposition gratuite, déconseillée aux moins de 16 ans – Du samedi 5 au dimanche 20 octobre2013 – Ouvert du mercredi au dimanche de 13 h à 20 h – La Bastille – Paris

http://www.solidarite-sida.org/sex-in-the-city/laissez-vous-seduire/

Mais l’expo ne nous dit pas tout, comme par exemple…

1/ Le préservatif peut soigner l’arthrite

C’est ce qu’on peut lire dans Courrier International : « J’en ai assez des médicaments, il n’y a rien de tel que cette graisse”, confie Elizabeth Moyo, 59 ans. L’Afrique du Sud, qui compte le plus fort taux d’infection par le VIH au monde, les préservatifs sont souvent distribués gratuitement. Les retraités de Senaone, à Soweto, font des razzias de capotes pour masser leurs articulations douloureuses avec la graisse des condoms. Selon les médecins, qui dénoncent cet usage peu orthodoxe, rien ne prouve scientifiquement l’effet antalgique du lubrifiant. »

2/ Que le préservatif peut devenir un objet de collection.

Ses amateurs se nomment des sexosécurophiliste, on aura compris qu’ils ne collectionnent que les emballages vides…

vintagecondoms1_illus[1] vintagecondoms[1]

Pour en savoir plus vous devriez lire évidemment… Osez… Le préservatif, Vincent Vidal

 Les nouvelles érotiques du jour…

 La fille à poil pour d’obscures raisons est aujourd’hui « psychologue »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>