elegant-angel-porn-dvd-09[1]

Pornographie : les plateformes X

Comme chaque semaine environ, une nouvelle étude tend à démontrer que la sexualité des adolescents est influencée par la vision de films pornographiques…  Ce n’est pas une nouvelle étourdissante d’originalité. La journaliste Brit Nini, l’une des rares femmes ayant dès les années 90 écrit sur l’influence du porno affirmait que le porno ne faisait que prolonger le rôle joué dans nos vie par le cinéma, en général. En 1998 elle écrivait : « La pornographie est une propédeutique sexuelle, mais elle dispense aussi une pédagogie du corps et de ses techniques. Cela dit, le cinéma dans son ensemble est pédagogique. Quand on tombe amoureux de quelqu’un, on a des références, un film mental, des images apprises au cinéma. Mais le cinéma donne une pédagogie sage, pour le flirt. Il apprend à se marier. La pornographie (…)  apprend des choses techniques. Mais officielles. Car c’est une sexualité officielle qui nous est montrée. On a toutes les positions autorisées par la loi. »

Toujours est-il qu’aujourd’hui en une heure passée devant l’écran d’ordinateur, on pourra découvrir plus d’images pornographiques et d’une variété plus grande qu’on pouvait espérer en voir en plusieurs années même à « l’âge d’or » du film X en salle ou de l’apparition du cinéma porno du samedi soir.Oui mais que voir ? Cette variété est trompeuse. Le pro-am, cinéma pornographique ayant l’apparence de films joués par des amateurs mais bel et bien tournés par des professionnels, a tendance à formater les situations. Comme le disait Brit Nini, c’est aujourd’hui encore la « sexualité officielle » qui est montré. Les figures imposées, caresse, pénétration, éjaculation, dominent largement l’éventail des actes représentés, seuls les personnages changent, jeunes et vieux, noirs et blancs,

Mais voyons tout de même ce que nous proposent les nouvelles plateformes X tentant de venir à bout du géant You Porn, qui est en vente d’ailleurs… Notre critère de choix sera la variété des personnages en action.

Apetube est aujourd’hui l’un des sites favoris des voyeurs français.

Des centaines de catégories, idéales pour savoir comment on fait l’amour en Croatie ou au Philippine pour voir des gang-bangs impliquant de très grosses femmes, ainsi que quelques dizaines de milliers de vidéos impliquant des françaises, pas toujours grande classe.

img1[1]

Sur Coqnu,  on remarquera une rubrique clown, genre  « Fat clown face Buxom Bella sucks the strong cock of TJ Cummings, All the clowns getting sperm juice at the carnival”, des femmes flics ou une rubrique “facial salissant”/

intro-18[1]

 

La nouveauté est un portail français, tu kif.

Un site très franchouillard qui nous propose d’utiliser « les Multi-filtres de catégories pour trouver ton kif exact, par exemple : Blonde + MILF + Anal ! » Je n’avais pas cherché de naines lesbiennes tatouées, mais il y en avait tout de même… L’existence de ce nouveau site devrait engager à la prudence les jeunes écervelées qui acceptent de se laisser filmer en train de sucer trois pseudos copains d’immeubles pour un film « sympa ». Il se trouvera toujours quelqu’un pour le mettre en ligne sur ce site.

Les nouvelles érotiques du jour…

Madame Figaro profère quelques banalités amusantes mais nécessaires… La fille à poil du jour est une jeune américaine de 18 ans, mademoiselle Madonna Ciccone, dont quelques anciennes photos dénudées viennent d’être retrouvées et mises en vente. Nous n’en n’avons ici que des versions floutées. Pour tout voir il faudrait payer.

Et à propos de floutage, il est toujours intéressant de savoir ce que censure Facebook

Enfin, un article concernant une pratique sexuelle qui attendait qu’on lui donne un nom, la biffle, une gifle à coup de bite

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>