artworks-000039489659-e5uxbz-t500x500[1]

Pas ce soir, j’ai ma migraine, mon boulot, mon amant… une fois !

La lecture de la presse belge est parfois passionnante, ainsi voici dix équivalents wallons du célèbre « pas ce soir j’ai ma migraine », les prétextes utilisés par nos voisins et amis pour ne pas faire l’amour. Accrochez-vous !

« 1. Parce que votre conjoint(e) vient de remarquer que vous venez de recevoir un SMS ou un poke Facebook de votre ex…

2. « Non, chéri, pas ce soir. J’ai pas envie de me relever après pour aller me laver ». Si si…

3. « Je dois aller chez le gynécologue demain matin. Pas envie qu’il retrouve des cadavres ». Un témoignage réel.

comic6e-bed2[1]

4. Votre homme s’est masturbé dans la douche… 5 minutes avant de lui demander une partie de jambe en l’air. Alors, il trouvera une excuse bidon, s’il ne se sent pas en forme.

5. Qui n’a jamais connu ça : votre femme/compagne qui s’endort sur le dernier épisode de Grey’s Anatomy ou de sa série préférée. Une fois endormie, vous avez beau danser sur votre tête, vous n’aurez pas votre câlin. D’un autre côté, vous faites pareil sur les matches du Standard et d’Anderlecht en Coupe d’Europe…

6. Et si, par bonheur, vous arrivez à ne pas vous endormir sur un match du Standard ou d’Anderlecht en Coupe d’Europe (oui, c’est déjà un exploit), vous serez tellement énervé par le niveau de jeu médiocre proposé par votre équipe favorite… que vous n’aurez plus envie de faire l’amour !

7. L’iPad ou le smartphone. Le soir, vous préférez consulter une dernière fois votre page Facebook ou vos mails avant d’aller dormir. Et comme votre conjoint fait certainement la même chose…

8. Les sites pornographiques. On le sait : la plupart des hommes consultent les sites X. Trop d’images tuent l’acte ? Plusieurs études l’affirment.

marriage-relationships-bed_time-television-couple-between-tv-aso0028l[1]

9. Votre femme a tellement « tout donné » au bureau durant la journée… Alors, le soir, il ne faut plus lui demander de faire des efforts… Surtout si elle sait qu’elle va devoir, encore une fois, simuler. Alors, là, non, c’est trop !

10. Et oui, parfois, une femme peut vraiment avoir « mal » quand elle fait l’amour. Une excuse souvent « bidon » (oui, mesdames, vous pouvez l’avouer), mais parfois bien réel. »

 Les nouvelles érotiques du jour…

Un porno tourné à l’école ça va, deux c’est trop… Le site de Jacquie et Michel fait encore parler de lui.

logo[1]

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>