sex-dollars-sex-dollars,1[1]

L’argent fait le bonheur… Sexuel ? Oui aussi !

C’est sans appel ! L’argent influe sur le comportement sexuel et sur les satisfactions qu’on en retire. Lisons avec attention ce compte-rendu d’une étude scientifique, puisée dans l’hebdomadaire belge le Vif, et concernant des travaux se déroulant en Espagne. « L’Agence pour la sécurité publique de Barcelone (ASPB) a étudié l’impact qu’avaient les facteurs socio-économiques sur notre vie sexuelle. Elle a utilisé pour se faire les données issues d’une étude de 2009 sur la santé sexuelle de presque 10.000 Espagnols. Si la vie sexuelle des Espagnols semble globalement satisfaisante- puisque presque près de neuf Espagnols sur dix se disent satisfait de leur vie sexuelle- les auteurs de l’étude remarque tout de même une importante différence entre les niveaux socioéconomiques. En effet, cette satisfaction a tendance à sensiblement baisser lorsque l’on gagne moins bien sa vie. Ceux qui ont des fins de mois difficile auraient selon l’étude plus de relations sexuelles à risques et seraient plus facilement abusés sexuellement. » Tout cela a un bon goût d’évidence, d’enfonçage de portes ouvertes et de banalités transformées en constats scientifiques, mais c’est amusant tout de même de savoir qu’il a fallu interroger 10000 espagnols pour s’en convaincre. Et dans le même temps deux études réalisées en 2013 aux  USA et en Corée du Sud, tendraient à démontrer que faire l’amour rendrait plus intelligent… Donc quand on est riche on fait mieux l’amour, ce qui rend plus intelligent. CQFD, les riches sont intelligents ou vice versa. Ça y est, Osez… vient de faire son tournant libéral.

 

L’autre nouvelle érotique du jour…  Un nouveau cas d’immaculée conception dans l’église catholique, une jeune nonne accouche alors qu’elle ignorait être enceinte. Cela s’est passé au Bénin à Abomey-Calavi  dans le cadre d’une église évangélique.

nonne[1]Selon un membre de la communauté, les deux tourtereaux se fréquentaient régulièrement. « Je vois souvent ces deux jeunes à des heures indues dans notre quartier et je me doutais bien que  cela n’était pas que de simples causeries. Maintenant je comprends mieux, le pourquoi de ces rencontres répétées » témoigne le jeune qui a requis l’anonymat. Cette nouvelle a fait le tour de monde, relayée par la plupart des tabloïds, ce qui en dit long sur le malaise que provoque l’attitude des religions par rapport à l’éducation sexuelle. Si ces deux jeunes gens avaient su ce qu’il fallait faire pour se prémunir d’une grossesse non désirée…

Une autre bonne sœur a accouché en Italie à la suite d’une rencontre avec un ami d’enfance lors d’un voyage caritatif, serait-ce le début d’une épidémie ?

Mais ils n’avaient pas lu : Osez… Le préservatif, de Vincent Vidal. Le livre est en vente ici ! Il n’est pas trop tard pour en faire livrer des palanquées aux évangélistes béninois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>