infidélité[1]

Un homme sur deux, une femme sur trois…

Un sondage, sans commentaire :

« Plus d’un homme sur deux (55%) et près d’une femme sur trois (32%) admettent avoir été infidèles, un comportement en très nette progression depuis les années  1970, selon une enquête en ligne de l’Ifop.

 La proportion de Français ayant déjà été infidèles au cours de leur vie a progressé de manière continue au cours des 40 dernières années, passant de 19% en 1970 à 30% en 2001 pour s’élever désormais à 43%, souligne l’enquête réalisée pour Gleeden, site de rencontres extraconjugales.

L’infidélité est plus forte à gauche (46%) qu’à droite (40%). Les hommes les plus âgés et les plus aisés (66% des plus de 50 ans et 53% CSP+) se distinguent «par une plus grande expérimentation des comportements extra-conjugaux »

Voila l’enquête – réalisée du 7 au 9 janvier auprès de 804 individus, selon la méthode des quotas - qui nous manquait encore pour vous donner un conseil éclairé : lisez – bientôt- Osez… l‘infidélité de Pierre des Esseinte, et méfiez vous des imitations !

adultere-228x300[1]

D’autres chiffres :

– un Français sur deux (46%) a déjà embrassé quelqu’un d’autre que son partenaire

– 50% admettent s’être déjà livrés à un jeu de séduction à caractère adultérin.

– 3 hommes sur 4 (76%) et 2 femmes sur 3 (67%) ont rêvé de faire l’amour avec quelqu’un d’autre que leur partenaire

– 32% des français a déjà eu un rapport en pensant à une autre personne que son partenaire.

-57% des deux sexes considèrent qu’échanger des messages coquins est déjà une forme d’infidélité.

– 68% des Français croient encore possible de rester fidèle toute une vie à la même personne. Etc.

tintin_adultere[1]

Une réflexion au sujet de « Un homme sur deux, une femme sur trois… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>