7d16f9a9[1]

Bravo les filles ! Vous Osez…

Alors que le Salon du livre de Paris s’achève, les auteurs et les éditeurs présents sur le stand de la Musardine ont à nouveau pu faire un constat : nos lecteurs sont majoritairement des lectrices.

1[1]

C’est vous, les filles, qui achetez les livres de la collection Osez, laissant deux pas derrière vous vos compagnons gênés par votre hardiesse, quand vous feuilletez gaillardement des guides de la fellation ou de l’échangisme en souriant et en émettant des gloussements de satisfaction : « ha oui, c’est une bonne idée ça ! »

C’est vous les filles… et ce n’est que justice, parce que c’est majoritairement à vous que nous nous adressons, nous savons qu’au lit c’est souvent vous qui décidez, et que de toutes manières, un couple qui « fonctionne bien » sous la couette c’est d’abord un couple où la fille est satisfaite, et donc naturellement poussée à la hardiesse et à l’imagination.

C’est aussi à vous les filles que nous donnons des conseils amicaux,  parce que nous savons que la liberté sexuelle est, encore aujourd’hui, plus difficile à conquérir et à vivre pour les filles, encore victimes des discriminations – un homme qui couche est un Don Juan, une fille qui couche est une salope. Vous avez encore et toujours besoin de soutien pour vous affirmer dans votre détermination. Vous nous aimez parce que vous savez que nous sommes bienveillants à votre égard.

C’est enfin pour vous les filles que nous écrivons, parce que vous êtes belles, sexy, coquines, libertines, bandantes, enjouées, imaginatives, aventurières… à vous que nous dédions nos petites histoires de sodomie, de fellation, d’échangisme, de BDSM, de bondage, de fessée, de cunnilingus, de plan à 3 ou à 4, d’amour dans les près, de sexe au bureau, de dressage, de masturbation pour que vous en fassiez le meilleur usage, et souvent pour le plus grand bien des garçons.

vintage[1]

Merci les filles, multipliez les amants si vous voulez, mais restez nous fidèles. Et merci d’être venues nous voir au salon en si charmante tenue.

 

Les nouvelles érotiques du jour

Les filles aussi ont des pannes sexuelles, ce que nous rappelle cet article de Rue 89. Elles débandent…

Sexe écolo, un pas de plus, la lutte pour l’éco-orgasme… Dans un des ouvrages phares de la collection – pas la meilleure vente de la collection mais l’un des plus commenté et repris par la presse – nous vous suggérions d’avoir une attitude écologique en toutes circonstances, même à poil sus la couette pendant une fellation goulue ou une levrette frénétique. Cet article de la presse belge fait le point.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>