tumblr_n811jyVeIW1qfbon7o1_500[1]

A Paris, à quoi on joue ?

Notre nouveau livre Osez… faire l’amour à Paris nous propose quelques idées érotiques amusantes, comme celle-ci :

Un gage : Revivez la nuit d’amour adultère de votre grand-mère

Nous sommes en 1897. Mademoiselle, vous êtes une jeune femme d’ordinaire discrète et fidèle, vous vous appelez Hermance, mais vous venez de découvrir que votre mari Edmond vous trompe. Vengeance ! Vous allez le tromper avec son ami Eugène. Il connait un petit hôtel discret dans un quartier excentré de la ville. Les couples non mariés y sont les bienvenus, le patron a l’habitude de ne pas trop poser de questions. Mademoiselle Hermance arrive la première, le patron de l’hôtel est au courant.

vintage2210[1]

« La chambre de Monsieur Eugène, mais oui tout de suite… »

Mademoiselle est très gênée de suivre le garçon d’étage, elle n’a pas de bagage et l’air égaré des femmes adultère qui découvrent certains aspects pratiques de l’infidélité. Monsieur Eugène arrive enfin. Commence alors un jeu de marivaudage tendu, presque énervé. Mademoiselle bien décidée à tromper son mari, semble moins décidée à avoir un amant. Monsieur doit la cajoler, la noyer de paroles, la forcer un peu. La déshabiller n’est pas une moindre affaire, elle porte toutes les couches de dessous compliquée et inutiles des femmes de son époque, des jupons sur d’autres jupons, un pantalon de dentelle, un corset. Monsieur s’agace, Mademoiselle résiste.

vintage2204[1]

Ils font enfin l’amour à demi déshabillés, sur le sofa. Monsieur se glisse entre les cuisses de Mademoiselle malgré le frêle rempart d’une demi-douzaine de couches de sous-vêtements en dentelle… Elle aime ça, sans plus, avec son mari c’était un peu ennuyeux mais plus doux, elle demande de recommencer pour voir si… Cela se passe un peu mieux, il lui semble bien avoir senti quelque chose. Mais il ne faut déjà en finir, car la chambre se loue à la demi-journée…

 

La nouvelle érotique du jour…

Toutes les équipes de foot à qui les sélectionneurs avaient interdit d’avoir des relations sexuelles avant les matchs ont été éliminées. Bien fait !

En revanche il est désormais possible de se laisser pincer le téton par un petit gadget sexuel à l’image du « mordeur » Luis Suarez. Cet objet a été créé pour une chaine de boutiques érotiques suédoises par les designers Olivier & Eva.

Pince-tétons

Une invention terrifiante, la tablette branleuse : « Le « Fleshlight LaunchPAD » est un accessoire qui encadre la tablette à la manière d’un étui. Il est conçu pour y insérer un sextoy de la gamme Fleshlight.

Avec cet outil, l’utilisateur d’une tablette pourra ainsi se masturber tout en communiquant directement avec un ami via Facetime ou Skype ou en regardant des vidéos coquines. »

Tablette

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>