rokude-nashiko-arrested-distributing-3d-prints-vagina[1]

La vulve qui dérange

megumi-igarashi-est-actuellement-emprisonnee[1] L’artiste japonaise Megumi Igarashi, agée de 42 ans, a été arrêtée chez elle la semaine dernière  pour avoir distribué sur Internet «des données obscènes», selon la police. C’est-à-dire un modèle en 3D de son vagin.

Selon l’AFP : « Depuis son lieu de détention, l’artiste a affirmé sa volonté de combattre une culture de discrimination  contre le sujet du vagin dans la société japonaise. Le manko («vagin» en argot japonais), le vagin sont de vrais tabous dans la société japonaise», peut-on lire sur son site internet. «Le pénis, en revanche, fait partie de la pop culture. […] Je voulais rendre le vagin plus décontracté et pop. C’est pour ça que j’ai créé un abat-jour vagin, une voiture télécommandée-vagin, un étui pour smartphone-vagin, etc

6a00d8341bf94953ef01538f50faa0970b-800wi[1]

Le projet artistique de Megimi Igarashi a déjà donné lieu à la création d’objets reprenant la forme de sa vulve, comme un étonnant canoë ou des coques de téléphones portables.

On peut rapprocher ses travaux de ceux de Jamie McCartney auteur du Wall of vulva, une sculpture gigantesque, présentée en 2011, composée du moulage de 400 vulves, de femmes âgée de 19 à 76 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>