o-BARE-REALITY-570[1]

Comme on aime ses seins…

Une sexualité épanouie passe par l’acceptation de son corps et du corps de l’autre. Ce qui revient à oublier les stéréotypes imposés par la mode ou la pornographie. Toutes les femmes n’ont pas la poitrine de Kate Moss et Dieu merci, les gros seins ne sont pas sans charmes…

C’est ce que vient rappeler le projet Bare Reality, les « vrais nichons » ! La photographe britannique Laura Dodsworth, agée de 41 ans, a photographié anonymement la poitrine d’une centaine de femmes. « Selon elle, raconte la Libre Belgique, nous avons une représentation irréelle des seins souvent magnifiés par Photoshop. Cette image biaisée crée une comparaison peu flatteuse et aussi un idéal inaccessible pour la gent féminine. Par son projet « Bare reality », Laura Dodsworth souhaite que les femmes aiment leur poitrine et s’acceptent comme elles sont. »

Le sein

Le sein

Les modèles âgées de 19 à 101 ans lui ont ensuite raconté ce qu’elles pensaient de leurs seins, évoquant des situations bien éloignées des diktats des magazines.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>