Osez… réinventer la nuit de noce

 

Selon un site d’information britannique – sans doute pas trop sérieux, a interroger des couples dont la nuit de noce fut une catastrophe, ils n’ont pas fait l’amour ! Leurs raisons méritent d’être observées, pour faire le contre… Car à quoi bon se marier si ce n’est pas pour profiter de l’occasion pour vire une nuit d’aventures sexuelles frénétiques ?

Voyons donc ce sondage, pourquoi n’ont-ils pas faite de câlins ces andouilles ?

1 – Le marié était trop ivre (24% des réponses)
2 – La mariée était trop fatiguée (16%)
3 – La mariée était trop ivre (13%)
4 – Il fallait s’occuper des enfants (11%)
5 – Les mariés se sont disputé avant la fin de la soirée (9%)
6 – C’était déjà l’heure du départ pour la lune de miel (9%)
7 – La fête a duré jusqu’au petit matin (7%)
8 – Le marié était trop fatigué (4%)
9 – Personne n’avait envie (4%)

 

REHEARSAL FOR NUDE WEDDING IN JAMAICA

Eh bien il ne faut pas se laisser aller. Un guide la collection Osez… a répondu par avance à tout cela. Retenons quelques conseils de base…

 

Pour que votre nuit de noce soit « réussie »:

 

Ne lésinez ni sur le temps de préparation, ni sur l’argent, votre nuit de noce devra être considérée comme l’un des évènements les plus importants du jour de votre mariage.

 

Prévoyez la date de votre mariage en fonction de la date de votre nuit de noce idéale, celle-ci étant calculée à partir du cycle menstruel de Madame, de manière à ce qu’elle n’ait pas ses règles cette nuit là et – si vous désirez concevoir un enfant cette nuit là – qu’elle se situe durant sa période de fécondité.

 

Choisissez parmi vos amis des responsables de la logistique de votre mariage pour vous décharger de toute corvée le moment venu.

 

Vous ferez des achats en prévision de cette nuit : lingerie fine, accessoires.

 

Le lieu où se déroulera cette nuit devra être un « secret absolu »!

 

Vous choisirez ce lieu en fonction de vos fantasmes ou de vos désirs communs.

 

Ce lieu ne devra pas être trop éloigné du lieu du mariage et vous vous y rendrez de préférence en taxi.

 

Durant la journée du mariage vous ne ferez rien qui ne viennent ternir votre humeur ou compromettre votre forme physique le soir venu.

 

Vous louerez votre chambre nuptiale pour deux nuits consécutives.

 

Vous réserverez pour cette nuit une « virginité » à conquérir, en besoin inventez vous en une.

 

Vous ferez l’amour comme des Dieux… Mieux encore si possible.

 

La nouvelle érotique du jour….

 

La connerie ne pardonne jamais.

nympho001[1]

Une enseignante d’un lycée Montréalais a été licenciée parce que ses crétins d’élèves l’avaient reconnue à poil dans un petit film érotique, Journal intime d’une nymphomane… Un détail, l’enseignante a presque 70 ans et a fait de la figuration dans ce film il y a presque cinquante ans.

Petits cons !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *