La masturbation sans nom…

 

Une nouvelle étonnante, la langue suédoise n’aurait pas jusqu’à présent de mot précis pour désigner la masturbation féminine. Un concours national a été lancé pour trouver un nom pour qualifier le plaisir sexuel en solo des femmes.

« En Suède, aucun terme ne qualifie la masturbation féminine. RFSU, une association, a décidé de lancer un concours national pour trouver un nouveau terme. Les Sudéois devaient donner un seul mot pour définir l’action. « Quand il s’agit de masturbation, les gens pensent souvent à une pratique masculine, explique une porte-parole de l’organisation Kristina Ljungros à The Local. « L’absence d’un mot courant pour désigner la masturbation féminine suggère que l’égalité des sexes ici en Suède n’est toujours pas effective. »

Alors posant nous la question, au risque de bafouer notre honneur national, avons-nous un nom précis pour les filles ? Ma foi nom, des expressions imagées et argotiques, genre « jouer de la mandoline » qui fleurent bon le San Antonio des années 50.

Pourquoi ne aps imiter donc les suédois. « Sur plus d’un millier de suggestions, une trentaine de mots ont été retenus. C’est le cas de  « klittra », « pulla » ou « selfa » ».

Selfa… Une branlette en selfie, une selfette !

Nous relirons évidemment Osez… la masturbation féminine, en vente ici même.

 

Les nouvelles érotiques du jour…

stone-nudes-4[1]Les « nude calendars » arrivent en masse… C’est la saison. Comme votre postier ne viendra pas vous les livrer à domicile en voici quelques belles pièces.

Le plus sexy, celui des « grimpeuse nue », un superbe calendrier en noir et blanc présentant de jeune alpiniste n’ayant peur de rien.

6950093-large[1]

Il y a aussi les habituels fermiers peu frileux…

AFC

Sans oublier ce calendrier d’une artiste américaine, Rachel Stern, transformant certains de ses amis en pandas.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *