Les Starlettes du X n’aiment pas trop 50 nuances… Osez… les approuvent.

 

454831 (1)

Le site Funny or Die a interrogées trois stars du porno, Nadia Styles, Mercedes Carrera et Nina, leur demandant leur avis sur « 50 nuances de Grey »? Elles font la liste des cinq raisons pour lesquelles elles ont détesté ce film.

 

  1. « C’est tellement cliché: l’homme est dominant et la femme est soumise. »

 

  1. « Les tickets de cinéma sont tellement chers. Pourquoi dépenser autant d’argent pour voir quelqu’un simuler un orgasme alors que vous pouvez taper mon nom dans Google et me voir faire tout ce qui est possible de faire gratuitement? »

 

  1. « C’est tellement mal écrit que c’est une insulte à la pornographie. »

 

  1. « Ce n’est pas sexy du tout. Comment voulez-vous montrer quelque chose de sexy dans une salle où Bob l’éponge est projeté également. » Et dans un cri du cœur commun, elles s’écrient: « Où est la bite? »

 

  1. « Il faut soutenir le cinéma indépendant et vraiment artistique en allant voir des films comme ‘Boyhood’ qui raconte notre histoire à tous. »

Osez… sans nuances…

 

Le 36ème défi proposé par notre guide consacré aux mille et une manières de faire l’amour tout au long d’une vie vous propose de jouer à 50 nuances en devenant « momentanément » l’esclave sexuel de votre partenaire…

 

« Il faut s’entendre sur ce que devra accepter de faire un « esclave sexuel ». Le défi n’est pas de même nature si les obligations et les humiliations qu’on lui fera subir restent au sein du couple ou si cette soumission s’étend à l’acceptation de pratiques échangistes. Il faut s’entendre au préalable, malgré ses allures évidemment choquantes, la relation entre le maître ou la maîtresse et son esclave est fondée sur la confiance. Devenir l’esclave sexuel d’un personnage douteux ou susceptible d’être violent est évidemment une erreur. Eva Longoria déclara : « Je ne suis pas contre l’idée d’être attachée avec des foulards de soie. J’aime quand un homme prend le pouvoir. ».

C’est un jeu donc, avec un début et une fin, ses limites, mais aussi ses surprises. Etre esclave c’est ignorer ce que son maître va décider de vous imposer, un acte sexuel… Vous devrez répondre à chaque instant aux désirs, sexuels, de votre maître ou de votre maîtresse, un baiser, une fellation, un cunnilingus, une fessée, une pénétration, une caresse ou toute autre forme de contacts physiques. L’esclave obéissant n’aura évidemment pas le droit de repousser ou de retarder l’exécution des ordres de son maître. »

 

Les nouvelles érotiques du jour…

 

Les filles se mettent à poil pour préserver la vie des animaux.

original

Les poissons, avec Mélanie Laurent.

pinkpetaad-bac60104944-original

Les animaux à fourrure avec Pink

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *