Osez… une nuit d’amour parfaite en évitant les « tue l’amour » !

 

Le nouveau guide de la collection Osez… vous propose de mettre tout en oeuvre pour vivre une nuit d’amour parfaite, en donnant au passage quelques conseils basiques mais inestimables :

Attention tue l’amour !

 

Les nombreuses choses qu’il ne faudrait jamais laisser trainer dans sa chambre si on a l’intention d’y amener ses conquêtes.

 

Du linge sale, genre culotte qui traine, isolément ou en piles

 

De la poussière, en particulier sur les surfaces que votre partenaire risque de frôler de son corps nu.

 

La photo de son ex, ou pire encore de son actuel(le).

 

La photo évidemment intimidante de ses parents. Une photo de classe où vous étiez réellement ridicule, même si ensuite elle avouera vous avoir trouvé « trop mignon » avec vos oreilles décollées.

 

Des factures, des documents quelconques qui permettent un peu trop facilement de « mettre le nez dans vos affaires », en particulier si elles peuvent devenir un sujet de honte ou de conversation gênante.

 

Des DVD pornos, ils pourraient servir – d’ailleurs ils VONT servir – mais plus tard, pour l’instant planquez vite ces films X allemands mettant en scène des femmes obèses et des teen-agers hyper virils.

 

Des revues ou des objets masturbatoires. Les sextoys fluo ou les boites à branlette japonaises, c’est très branché dans les magazines, mais leur découverte, trônant à la tête de votre lit, risque de donner une idée fausse de la réalité de votre vie sexuelle (ou pire encore une idée exacte !)

De toute façon votre partenaire a amené les siens.

 

Des posters ou des revues dénonçant vos goûts infantiles, un culte voué à Casimir ou aux Transformer ne mérite pas forcément d’être mis en avant dès la première nuit.

 

Votre ordi allumé, branché sur la page d’accueil d’un site de rencontre hard, en particulier si vous venez de recevoir des messages laissant entendre que vous auriez pu avoir d’autres projets pour ce soir.

 

Votre portable allumé, on ne sait jamais ce qui se passera quand vous irez dans la salle de bain, ne soyez pas à la merci d’une indiscrétion mortelle.

 

Les animaux domestiques flippants. Une de nos amies nous a avoué avoir fuit l’appart d’un garçon après avoir découvert « des gros lézards, avec des yeux globuleux, genre dragon de Komodo, et une langue de 20 centimètres. Des lézards partout, dans des vivariums sur le mur du studio. La seule idée de me mettre à poil dans cette jungle m’a donné la nausée. »

retrohairypussy_11

Tout cela est plutôt masculin…

Les filles éviteront à peu près la même chose, même si il semble plus admis aujourd’hui qu’elles laissent trainer des sextoys un peu spectaculaires sur leurs tables de nuit. La présence d’un ou deux canards vibrants dans une chambre de trentenaire urbaine fait désormais partie du décor…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *