La taille ne compte pas, mais on peut la mesurer…

 

 

La taille se mesure…. Le Dr David Veale du King’s College de Londres et ses collègues ont créé un schéma graphique qui représente la distribution de la taille d’un pénis au repos ou en érection, incluant les variations normales. Ce schéma lui a permis d’exposer les résultats d’une étude sérieuse, compilation et moyenne de 20 études précédentes englobant plus de 15.500 mâles dont le pénis avait été mesuré selon une procédure standardisée par des professionnels de santé – pas par vous mademoiselle, n’insistez-pas.

Donc, chers amis, à vos mètres de couturière, car voici les résultats.

D’après ces graphiques, la longueur d’un pénis au repos est en moyenne de 9,16 centimètres et de 13,24 cm si on l’étire au repos. Mais le plus important le voici : En érection, sa longueur moyenne est 13,12 cm. Quant à la circonférence elle passe en moyenne de 9,31 cm au repos à 11,66 cm en érection.

En octobre 2011 l’Académie française de chirurgie avait déjà livré des données voisines : elle indiquait en note une longueur « moyenne » au repos de l’organe masculin (9 à 9,5 centimètres et en érection de 12,8 à 14,5 cm ainsi qu’une valeur moyenne de sa circonférence au repos de 8,5 à 9 cm et de 10 à 10,5 cm en érection).

A l’occasion l’Académie affirmait : « Le sentiment d’un pénis de taille insuffisante est pour l’homme source d’anxiété ou de souffrance psychologique », en s’empressant de « sensibiliser le public à l’inutilité et au risque de toute chirurgie sur un pénis de dimension normale et physiologiquement actif ».

De toutes manières vous voici rassurés. Non ?

 

Les nouvelles érotiques du jour

cameron-diaz-sex-tape-106L’actrice Cameron Diaz, âgée de 42 ans, révèle à l’édition anglaise du magazine Cosmopolitain son secret pour être heureuse. Le sexe ! : «C’est quelque chose de bon pour la santé que nous avons besoin de faire pour diverses raisons.»

Fallait-il déranger Cosmo pour une révélation aussi banale ?

PHOce4d892c-b079-11e4-a56e-e8de639d8b55-805x453-1-790x445

Mais l’événement de la journée chez les frustrés c’est l’arrivée d’Adam cherche Eve sur D8… Car cette téléréalité se la jouant « oui les candidats sont à poil et alors », a tout de même décidé de flouter les sexes des concurrents, composant un savant mélange de fausses audaces et de tartuferie. Le CSA par la voix de Mémona Hintermann-Afféjee, justifiait cette décision, alors que l’émission hollandaise montre les corps nus, par une nouvelle raison liée à la « diversité » française. « On n’a pas tous le même regard, on n’est pas tous calibré pareil (sic). En France, la société est diverse et la vue d’un corps humain peut choquer certains dans notre espace socioculturel assez mélangé

candidats-adam-eve

Et comme d’habitude notre réponse à ceux qui se choquent d’un rien est la même : « change de chaîne ! »

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *