Osez… réussir sa vie sexuelle.

 

Ce sera le sujet d’un guide la collection Osez… à paraître dans quelques semaines.

La définition d’une « vie réussie » reste encore à écrire. Tout nous sépare et nous distingue de nos semblables, les sentiments, les désirs, les aspirations. La vie de l’aventurier affolera le casanier, la course à la richesse indifférera le contemplatif, l’artiste méprisera le businessman, la mère au foyer épanouie s’ennuierait dans la peau d’une femme d’affaire. On en passe.

A moins de vouloir concilier toutes les options, amour, gloire et beauté, richesse et épanouissement de l’esprit, vie exaltante et moments de détente absolue, il n’y a plus de définition parfaite de la réussite d’une vie.

D’ailleurs la plupart du temps les choix sont plus restreints, l’aventure ne dure que le temps des vacances, la richesse se limite à un bon salaire chèrement acquis par un travail pénible, et si tout va bien une vie de famille plus ou moins harmonieuse vient se greffer à l’ensemble.

Oui mais…

La définition d’une « vie sexuelle » réussie semble à la fois plus simple et plus complexe.

Plus simple car un mot suffirait à en définir l’objectif. Une vie sexuelle réussie est une vie sexuelle « satisfaisante », satisfaisante pour les sens apaisés, pour l’esprit, pour le corps, pour l’ego.

Plus compliquée, car encore il faut savoir ce qui pourrait nous satisfaire. Et d’abord commencer à identifier ses goûts, pour ne pas passer à côté d’un désir non formulé. Après, comment mesurer la satisfaction ? Selon quel critère, le nombre de partenaires, d’orgasmes, de positions, de calories dépensées.

Ce ne sera pas simple.

A suivre dans quelques semaines donc…

 

Les nouvelles érotiques…

 

La série Orange is the new black qui raconte la vie quotidienne des filles incarcérée dans une prison, vient de se découvrir une nouvelle star, immédiatement rangée au statut ultime d’icône LGBT. La comédienne se nomme Ruby Rose. « Si l’actrice de 29 ans est inconnue en France, elle est aussi en vogue que la série de Netflix dans les pays anglo-saxons, et surtout en Australie, son pays d’origine », écrit Paris Match.

Elle a frappé fort avec cette scène de douche…

ruby-rose-goes-full-frontal-nudity-oitnb-netflix-lead1 

Quant à la presse Belge, nos amis, elle fait mine de se scandaliser d’une nouvelle tendance, les selfie topless dans la rue de filles apparaissant visage découvert. Il est vrai assez intrigante, le jeu permanent entre la pudeur et l’impudeur, le désir de vivre au grand jour tout en conservant son intimité est assez perturbé par Internet, c’est une évidence planétaire, dont ces quelques nichons dévoilés sont un nouveau symptôme. Un détail cependant, ces exhibitions figurent sur des sites de drague, c’est assez radical comme procédé.

 Selfi 1  Selfi 3

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *