mere-sexy-600x384

Osez… devenir une maman sexy

 

Dans toutes les librairies depuis quelques semaines, le nouveau guide d’Ovidie dans la collection Osez… affronte l’un des grands tabous qui perturbent depuis l’antiquité au moins les relations entre hommes et femmes, cette opposition considérée comme évidente entre la maman et la putain. C’est un film culte, certes, mais surtout une belle embrouille qui permet d’interdire aux femmes de jouer alternativement les deux rôles sans qu’elles soient regardées comme des monstresses, pas de porte-jarretelle pour aller cherche bébé à la crèche, il faut choisir son camp.

Eh bien non, Ovidie nous donne tous les conseils pour revivre pleinement une sexualité épanouie après la grossesse. Tout ne sera pas forcément simple rose (layette) mais il faut essayer. Un conseil parmi les dizaines d’autres contenus dans ce livre d’une grande intensité – Ovidie ne cachant rien de ses propres difficultés à reconquérir son corps et les plaisirs…

osez-etre-une-maman-sexy-9782842719227_0

« Pratiquer l’auto-érotisme

Avant de plaire à l’autre, de vouloir l’attirer, encore faut-il se plaire à soi-même, se trouver excitante. Le comble du sexy, c’est être capable de se dire à soi-même que si on le pouvait on se baiserait bien.

Je vous disais précédemment qu’il fallait se reconnecter avec ses sens, j’ajouterais donc à cela qu’il faut renouer avec sa propre sexualité en faisant fi de tous les diktats et de toutes les injonctions. Un peu de bienveillance envers soi-même ne peut être que bénéfique. L’idée étant de reprendre possession de son corps et surtout de l’aimer. Voici quelques idées, piochées ça-et-là, et que vous pouvez adapter à votre sauce :

  • Dormir nue, sentir les draps frôler son corps
  • sentir sa propre odeur, sa transpiration, goûter son propre sexe
  • glisser une bouillotte chaude entre ses jambes
  • prendre un bain au calme, se savonner avec douceur
  • jouer avec son pommeau de douche
  • se masser après s’être séchée, former des huit autour de ses seins
  • passer sa main sous ses vêtements
  • profiter de moments de solitude pour se promener nue chez soi
  • se masturber face à un miroir… »

 

La nouvelles érotique du jour

 

« Selon une étude publiée dans le Journal of Personality an Social Psychologie et relayée par le Wall Street Journal, les hommes auraient tendance à sous-estimer le désir sexuel de leur partenaire. »

Une équipe de chercheurs de l’université de Toronto et de Western Ontario révèlent en effet que les hommes sous-estiment, en règle générale, le désir des femmes. Pour parvenir à ces conclusions, les chercheurs ont observé le comportement de 229 couples hétérosexuels, âgés de 18 à 68 ans, et ensemble depuis au moins 6 ans. « 44 couples devaient évaluer chaque soir, pendant 3 semaines, leur niveau de désir sexuel et le niveau de désir de leur partenaire, tel qu’ils le percevaient. 84 couples ont dû exprimer, lors d’entretiens, leur niveau général de désir sexuel, leur perception du désir sexuel de leur partenaire et leur niveau de satisfaction dans la relation. Enfin, les 101 derniers couples ont noté, quotidiennement, la façon dont ils évaluaient le désir de leur conjoint et estimé dans quelle mesure ils craignaient d’être rejetés. »

Zahl_Hexchen__500x799_

Les résultats sont sans appel, les mecs n’ont rien compris aux attentes de leurs copines, chaudes comme de la braise alors qu’ils pensaient qu’elles allaient les rejeter. Il y a une morale à cette histoire, mais nous laisserons à chacun le plaisir de l’énoncer.

Colombiens 1

Des milliers de colombiens se dénudent pour Spencer Tunick.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>