Osez… le naturisme encore

Passez ses journées nus au soleil de l’été qui va – peut-être – venir devient quasiment une activité relevant de la géopolitique. Ainsi un sondage international – dont on ne garantit pas la fiabilité – a interrogé des habitués des plages en Amérique du nord, su sud, en Asie et en Australie. Selon cette étude il semblerait que « pour la première fois, les Autrichiens détrônent les Allemands dans cette catégorie. 28% des sondés autrichiens ont répondu se déshabiller entièrement sur les plages publiques contre 25% des Allemands interrogés. Ce pourcentage descend à 18% chez les Américains et à seulement 10% en moyenne à travers la planète. Il va de soi que les plagistes les plus pudiques restent les Asiatiques. »

1950641lpw-1950661-jpg_3002792

Les Allemands naturellement naturistes découvrent pourtant un nouvel obstacle à leur épanouissement. Et ça en devient presque gênant, tant cela ressemble à l’ébauche d’un conflit sans fin. A Meissen, en Saxe, un club de naturiste risque de se voir interdire de se baigner nu dans un lac à cause de la présence à proximité d’un lieu d’accueil pour des réfugiés, outrés par tant d’impudeur. Ce choc des cultures va évidemment prendre une dimension particulière dans un pays ou plus de 25% de la population pratique la nudité intégrale dans les parcs et sur les plages. La situation risque également de devenir conflictuelle sur les vastes pelouses de l’ancien aéroport de Tempelhof, transformée en parc où s’ébattent – entre autres – des groupes entiers de bronzeurs à poil. Les bâtiments de l’aéroport ont été aménagées tant bien que mal en gigantesque lieu d’accueil pour réfugiés, qui investissent eux aussi les lieux.

Autrement plus grave, selon le Midi Libre, la police de Béziers a arrêté à temps un apprenti terroriste qui souhaitait commettre un carnage sur une plage naturiste de l’Hérault dès sa sortie de prison pour d’autres délits.

 

Il faut pourtant continuer à vivre nus sans crainte, comme ses jeunes gens au service de justes causes.

o-CAMPAGNE-AIDES-570   5769536635705701fd8bb532

La nouvelle érotique du jour…

 

Un entrepreneur imaginatif de Genève va y installer le premier « bar à pipe » européen. Le principe de l’établissement est assez simple, les consommateurs masculins s’installent le long d’un comptoir pour prendre un café tandis qu’une prostituée leur pratique une fellation.

soubrette_p3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *