robot

Osez… faire l’amour avec une robote

Elles se nomment Harmony et Samantha, ce sont vos nouvelles compagnes de jeux sexuels, elles feront l’amour avec vous dès que vous aurez les moyens de vous les offrir, ou de vous les faire offrir par vos vieilles mamans inquiète d’un célibat prolongé.

Harmony, la rousse, est dotée d’une véritable intelligence artificielle, qui lui permettrait de devenir votre partenaire sexuelle, évidemment, mais aussi une véritable compagne, attentive et attentionnée. La société Abyss Creations et l’équipe RealBotix, ses créateurs, se consacrent au développement de modèles robotiques. La tête robotisée d’Harmony pourra  un jour prochain exprimer des sentiments…

Robot 1

Samantha, la brune, est plus cash, sa tête est bien faite, mais elle a surtout un point G ! Elle est programmée pour réagir si on le stimule ou si on l’embrasse. Samantha est « interactive » raconte son créateur Sergi Santos au Daily Mail. « En fait, elle aime être touchée. Elle a des modes d’interaction différents : elle peut être romantique, familiale mais elle a aussi évidemment plusieurs modes sexy. »

Robot 2

Quant aux filles, elles attendront, mais il y a déjà bien longtemps qu’elles savent jouer avec leurs sextoys, qui – à la différence de Samantha ou Harmony, peuvent être rangés dans le tiroir de la table de nuit après usage.

La nouvelle érotique du jour…

Faire l’amour est bon pour la mémoire après avoir passé le cap des cinquante ans. Les quinquagénaires qui font l’amour au moins une fois par semaine ont de meilleures facultés cognitives…

C’est ce qu’indiquent des chercheurs britanniques dans une étude parue dans la revue scientifique américaine Journals of Gerontology. Pour parvenir à ces conclusions, les scientifiques se sont intéressés à 45 femmes et 28 hommes âgés de 50 à 83 ans.

Ayons une pensée attristées pour ceux et celles qui ne font même plus l’amour une fois par semaine.

Mais pourquoi cette femme est-elle seins nus en ville ?

 Topless 2 Topless 3 Topless

Elle se nomme Chelsea Covington, c’est une avocate, bloggeuse et activiste féministe qui souhaite faire se lever les barrières entre les genres en autorisant aux femmes ce que les hommes se permettent dès les premières chaleurs, être torse nu dans les parcs, voire en ville. En apôtre du “bare chested” elle souhaite simplement pouvoir se promener topless ou simplement se baigner les seins nus sur la plage d’Ocean City. Donc pour cela elle se ballade partout où elle a envie de le faire, à vélo à Atlanta ou devant un fast-food de Washington DC au risque de se faire interpeller, ce qui ne manque pas d’arriver.

La réaction du maire d’Ocean City fut sans appel, « There is no constitutional right for an individual to appear in public nude or in a state of nudity. Whatever personal right one has to be nude or in a state of nudity that right becomes subject to government interest and regulation when one seeks to exercise it in public. »

Ok boy, ce qui n’empêchera évidemment Chelsea de continuer ses ballades nibars à l’air.

AnneliseEt quel est l’étrange costume de cette jeune mannequin Annelise Temple ? Mais c’est un parachute, qu’elle porte directement sur la peau. Adepte de sport extrême, Anne lise s’est jetée dans le vide d’une montagne suisse, complètement nue, ne portant pour seul vêtement que le harnais de son parachute.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>