beau nu

Osez… faire m’amour après 65 ans

 

Nina Hartley

La sexualité des seniors est l’un des grands sujets de débat de notre temps… Tout le monde souhaite s’en mêler et leur donner des conseils, et même les sites pornographiques. Anis, le mardi 18 juillet, le site Pornhub, bien connu pour les milliers de petits films pornographiques plus ou moins amateurs qu’il propose à flot continu, vient de lancer une campagne de prévention contre les MST destiné au public senior.

… ce qui n’est pas inutile. Car les seniors atteints de MST sont de plus en plus nombreux. Leur « retour à la sexualité récréative », après un deuil ou un divorce, alors qu’ils sot encore dans la force de l’âge n’est pas sans danger. Ce sont les enfants des années insouciantes de la liberté sexuelle, après l’apparition des moyens de contraceptions permettant de se passer de préservatifs, et avant l’apparition du SIDA. Ils doivent  tout réapprendre, ce dont se chagter sur Pornhub l’ex actrice de film X Nina Hartley.

 

La collection Osez… n’avait pas attendu cette initiative pour publié un guide intitulé Osez… l’amour après soixante ans, qui répondait à toutes les questions qu’on se pose à cet âge particulier. « Les vieillards d’hier sont aujourd’hui des « seniors », bien dans leur peau et dans leur corps, surtout bien décidés à jouir le plus longtemps des plaisirs et de la liberté. Car ce sont les enfants de la génération de l’amour libre qui entrent aujourd’hui dans le grand âge. Ils ont tout connu, joui de tout. Ne comptez pas sur eux pour s’assagir ! » écrivait son auteure Roselyne Madelenat.

soixante ans

Les nouvelles érotiques du jour…

 

Mauvaise nouvelle, rapportée par le site Agoravox.

Les japonais ne font plus l’amour… «  Un rapport de « l’Institut national de la recherche sur la population et la sécurité sociale », a révélé récemment que près de la moitié des trentenaires n’avait pas d’expérience sexuelle, ce qui contribue à ce que le pays soit confronté à une forte baisse de la population… »

nu pancarte

Bonne nouvelle, rapportée par la Tribune de Genève.

« A Genève, les femmes pourront désormais nager seins nus dans le lac Léman, le Rhône et les rivières. Le règlement sur les bains publics du 12 avril 1929 interdit de se baigner dans le lac, le Rhône et les rivières «sans être vêtu d’un costume ou caleçon de bain approprié à chaque sexe.» Une pétition, signée par 233 personnes, dénonçait un texte non seulement sexiste mais aussi absurde… »

A quand une plage naturiste sous le grand jet d’eau, évocateur de plaisirs humides ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>